Tendances Marketing dans le Tourisme
Tendance actuelle dans tourisme du digital marketing

Tendances Marketing dans le Tourisme

Quelles sont les tendances actuelles en Digital Marketing dans le Tourisme ?

Nous venons de vivre une crise qui a ébranlé le monde moderne tel qu’on le connait. Le Tourisme est l’un des secteurs les plus touché par les répercutions qu’elle peut avoir.

Et pourtant les destinations ont rivalisé d’ingéniosité pour continuer à developper leur offre sur Internet. 

Que ce soit au travers d’applications Web, de message de ré-assurance sanitaire des sites touristiques plus ou moins réussi ou de mise en place de politique de réservation, le paysage du tourisme digital a changé en profondeur, en voici une petite analyse effectuée par l’Agence Alps pour le séminaire Digital Tourism organisé en ligne par One Place.

Pendant la période de confinement

Tendances Marketing dans le Tourisme

Pendant la période de confinement, on a pu voir à une hausse des investissements dans les applications web au detriment des application mobiles qui continuent leur baisse au fur et à mesure du temps. Par contre. Le commerce en ligne et les demande de travaux sur du SEO ont augmenté. Ces derniers points sont une très bonne chose puisque dans le premier cas, l’offre rejoint la demande avec des clients ultra-connectés qui demande justement de connaitre en temps réel la disponibilité non plus que de l’hebergement mais aussi de ses activité. Sur le plan du SEO, une amélioration du référencement montre que la qualité de donnée devient un sujet important pour les structures.

Elle prête nt une attention particulière à leur visibilité sur Internet pour uene meilleure capacité d’informer et de vendre en ligne. 

On ne fait plus de site internet pour renseigner, mais pour vendre.  C’est un changement de paradigme.

Pendant la période de confinement
Tendance digitale pendant le confinement
Tendance digitale pendant le confinement
Le marché touristique en 2019

Tendances Marketing dans le Tourisme

On attend en 2025, plus de 2 milliards de touristes dans le monde mais désormais la question se pose de la conséquence de cette première crise sanitaire. De nouvelles questions s’ajoutent :

  • Y en aura t’il d’autres ?
  • Quelle mutation le tourisme va subir ?
Le marché touristique en 2025
Elargissement des classes
Elargissement des classes

Y aura t’il un élargissement des flux comme nous l’avons vécu lors des 30 dernières années ? Quelles seront les conséquences en terme d’OverTourism ?
Quelles sera l’impact de la prise de conscience écologique actuelle, non pas chez les organes régaliens du Tourisme mais dans le comportement du client ?

Le touriste est surinformé. 

Trop d’avis, trop de sites, trop d’offres différentes. Alors comment devenir l’acteur ou le tiers de confiance ?

Les acteurs touristiques sont séparés en deux mondes : le régalien et les socio-professionnels. L’un informe et l’autre vend. L’un dépense et l’autre récupère, c’est un stéréotype de cercle vertueux quand on le regarde de très loin. 

Au milieu de tout cela, il y a des OTA et brokers qui perçoivent et dépensent…beaucoup…. 

Booking à dépensé en 2018, 4 milliards de dollars en ligne et 510 millions en communication traditionnelle. Pour 14 milliards de chiffre d’affaires.

On peut leurs reprocher beaucoup de choses mais en tout cas, ils communiquent. Pendant que les territoires….

Il faut trouver un nouvel équilibre à tout cela. Cela passe par augmenter la qualité de saisie du contenu touristique d’un territoire et de la structuration de l’offre. La data rentre alors en jeu et permet par exemple de transformer les avis en KPI utile aux décisions d’une destination. Ce nouvel equilibre oblige aussi de mettre en place un programme visant l’excellence d’accueil et d’hospitalité.

Plus de connectivité

Donner du sens au Tourisme

La réponse se trouve peut-être dans une rénovation de l ‘offre touristique avec des touristes qui recherchent plus de Nature, plus de lacher-prise, plus de court séjour et plus près aussi.  En gros c’est une recherche de l’émotion près de chez soi.

En marketing digital, les 5 sens sont sous-utilisés. 

  • 80% la vue
  • 12% l’ouie
  • 2% l’odorat
  • 1% le gout
  • 1% le toucher

C’est une piste qui pourrait progresser dans l’axe immersif de la séduction des destinations touristiques.

Silver Economy, qui connait ce terme ? 

On parlera plutôt de séniors en France. 

Avec un pouvoir d’achat supérieur et une durée de vie qui s’allonge, Ils sont la clé du Tourisme 4 saisons.  C’est un marché très efficace car ils peuvent séjourner quand ils le souhaitent, tout au long de l’année, ils attendent juste une offre locale à la hauteur de leurs espérances.

D’ailleurs, ils ressemblent fortement aux résidents secondaires… Vous savez, ceux qui ont investit sur les territoires et à qui on ne parle jamais.

Ils sont en recherche identitaire et de souvenirs, c’est dans ces points que l’utilisation des sens devient important. Le goût ou les odeurs sont générateurs d’émotions et de souvenirs justement. La mixités avec les communautés locales sont aussi un élément important pour ce marché qui pourrait être un élément très important de la relance touristique.

Cependant il faut prêter attention à l’accessibilité des sites et des infrastructures, que se soit sur le plan réel ou digital. Il y a des précautions à prendre pour que les Séniors se sentent séduit par les destinations.

 

Plus de Silver Economy
Plus de social

Le mécénat pèse aujourd’hui 1,2 milliards de dollars en France.

Des entreprises comme Patagonia on investit depuis 1985, plus de 100 millions de dollars en dons et contributions. 

Dans une période sociale complexe, le tourisme doit montrer que les territoires ont une âme et utiliser ce levier financier.

Des séjours ont été offerts aux soignants mais ne peut on pas aller plus loin ? Ne peux t’on pas lancer des programmes touristiques plus participatif ? 

La NBA à lancé il y a des années un programme qui s’appelle NBA Care pour inviter les enfants des quartiers défavorisés à découvrir le sport avec les stars de la ligue américaine. Pourquoi les destinations touristique ne pourraient pas imaginer des programmes de sensibilisation similaires ?

Plus de prédictif
Le digital dans tout ca

Et le digital dans tout ca ?

Il devient un simple outil au service de l’information et de la commercialisation.

L’époque des enveloppes au design developpé mais sans contenu, sans offre et sans valeur est terminée. La tendance générale est donc de créer de la valeur par et pour le tourisme. 

Une nouvelle valeur responsable, jouant d’excellence, d’attractivité, participative et humaine. 

Le reste ce ne sont que des outils techniques.

Vous pouvez relire tous les autres articles de l’Agence Alps dans la rubrique Blog et tous les services que nous pouvons vous proposer

Laisser un commentaire

dix-neuf − seize =